top of page

Renforcer son estime de soi

Dernière mise à jour : 10 juil. 2021

Avant de la renforcer il est important de comprendre à quoi cela correspond.




Qu’est ce que l’estime de soi ?


L’estime de soi est généralement confondue avec la confiance en soi.


L’estime de soi est composée de 3 éléments :

- L’amour de soi : il correspond à l’amour inconditionnel que nous nous portons en faisant abstraction de nos qualités et de nos défauts.

- L’image de soi : est une représentation subjective que l'on se fait de soi-même quant à son physique et à ses capacités et ressources dans tous les domaines...

C'est un schéma mental construit sur nous-mêmes, qui ne correspond pas toujours à la façon dont les autres nous perçoivent.

- La confiance en soi : fait référence à la capacité que l’on se reconnaît à agir « comme il faut ».


Quelqu’un qui a confiance en lui est quelqu’un qui se sait capable de réussir, qui croit en lui et en ses compétences.

Quand on manque de confiance, à l’inverse, on ne sent pas capable.

Ainsi, plus on a confiance en soi, plus notre estime de nous est forte, et plus notre estime de nous est faible, plus notre confiance en prend un coup. T

out est lié, mais confiance et estime ne signifient pas la même chose.

L’estime de soi désigne donc la façon dont un individu évalue globalement sa valeur personnelle à savoir le regard qu’il pose sur lui.

Une personne qui a une mauvaise estime d’elle aura tendance à :

- Se faire constamment des reproches intérieurs,

- Se sentir incapable d’accomplir des choses, d’atteindre des objectifs qu’ils soient personnels ou professionnels,

- Se sentira inférieur(e ) aux autres

- Se dépréciera s’en même s’en rendre compte

- Aura des difficultés à régler les problèmes,

- S’évaluera d’après ses échecs et les critiques de tierces personnes…. Et bien d’autres éléments négatifs……



Travailler son estime de soi ne signifie pas devenir prétentieux


Booster son estime de soi ne revient pas à gonfler son égo, même si celui-ci s’en trouvera ravi et qu’il est important de le nourrir.

Avoir une bonne estime de soi, en réalité, ne signifie pas que l’on se trouve « super », «génial(e) » et « parfait(e) », mais que l’on se connait bien, que l’on connait ses forces, ses faiblesses, ses valeurs, et que l’on peut ainsi faire équipe avec soi-même pour réussir.


En travaillant son estime de soi et pour avancer vers ses objectifs, il est important de se répéter les phrases et les questions suivantes et d’y répondre en toute honnêteté :

« Oui, je suis quelqu’un de bien parce que (complétez) et oui, quand il s’agit de (complétez) je ne suis pas la meilleure, mais à qui cela pose-t-il problème (à part à moi-même ?). »



Stimuler son estime de soi pour passer à l’action


Le but est ici de se dire que « je suis capable de faire telle ou telle chose ».


Oui nous pouvons parler anglais. Oui nous pouvons réussir cet examen.

Non nous ne fairons pas ce que cette personne nous demande.

Oui je vais prendre des cours de dessin.


Osons dire les choses, tenter de nouvelles aventures, de nouvelles activités.

Sortons à notre rythme de notre zone de confort.

A la fin de cette expérience, on pourra se féliciter d’être passé à l’acte.

Le sentiment de satisfaction sera extrêmement nourrissant pour l’estime de soi.

Comme pour l’égo, il est important de sans cesse nourrir son estime de soi pour trouver équilibre et bien-être.



Quelques moyens pour renforcer son estime de soi

1/Savoir s’affirmer


Dans le concept d’estime de soi, il y a une donnée importante qui est le respect de soi.

Plus on se respecte, plus on est aligné avec nos valeurs et plus on s’aime. Plus on s’aime et plus on se respecte. Nous sommes dans un cercle vertueux.

Pour pouvoir atteindre ce cercle, deux éléments sont à prendre en compte : savoir s’écouter et prendre en compte ses besoins, ses attentes, son plaisir et son niveau de stress.


Cela signifie qu’il faut être capable de dire « Oui » ou « Non » aux propositions que l’on peut recevoir et que nos actions n’aillent pas à l’encontre de nos envies et de notre écologie intérieure.

Si un soir nous sommes fatigués ou que l’envie n’est pas là, nous ne sommes pas obligés d’accepter une invitation à sortir.


Apprenez à vous écouter !



2/ Ne (pas) trop écouter les autres


De temps en temps, il peut arriver que le regard et les réflexions des autres détériorent notre estime de soi.

Si la personne n’est pas toxique, ce comportement involontaire peut vous briser.


Le constat est de dire qu’il ne faut attendre de l’autre qu’il comprenne votre choix.

Nous sommes tous différents et avons des cartes du monde distinctes. Les avis des uns et des autres se basent sur des expériences, une éducation et des émotions différentes des nôtres.

Adoptez une bonne résolution : prenez de la distance par rapport au regard et remarques des autres. Ne pensez pas que les autres puissent répondre à vos questions et agissez en votre âme et conscience, toujours en étant le plus fidèle à vos valeurs et vos ressentis.



3/ Eviter de sans cesse se comparer


Se comparer aux autres peut avoir des effets bénéfiques si cela permet de grandir, de progresser et si cela vous inspire pour atteindre vos objectifs.

Seulement, quand il s'agit de panser son estime de soi, la comparaison n'est pas si louable. Le réflexe est de considérer que les autres sont mieux que nous.


Revoyez votre copie!

Nous sommes tous différents et avons tous des compétences et des défauts - car oui nous avons tous des défauts!

Focalisez vous sur vos ressources et vos points forts.



4/ Se détendre et prendre soin de soi


Pour une meilleure estime de soi, il ne faut pas hésiter à s'accorder des moments de bien-être. Ce n'est ni une perte de temps, ni être égoïste.

S'occuper de soi, crée une dynamique positive qui nourrit son image de soi et par voie de conséquences sa confiance en soi.


Adoptez ce nouveau fonctionnement et prenez soin de vous.



5/ Revoir ses croyances


Nous avons tous des croyances qui sont strictement personnelles.

Nous les développons dans l'enfance au travers de notre éducation, notre milieu social, nos expériences et de nos relations.

Ces croyances qui façonnent notre réalité, nous appartiennent et construisent notre vision du monde et notre façon de penser.

Cependant ces mêmes croyances peuvent être des freins.


L'idée est donc de prendre conscience de ces croyances limitantes, de prendre du recul et de transformer ces blocages de façon positive afin d'avancer vers ses rêves et ses objectifs.



6/ Relativiser la notion d'échec


Les échecs alimentent nos croyances et peuvent avoir un impact sur notre estime de soi.

Il est temps de revoir la notion d'échec.


L'échec est indispensable à toute réussite.


“Le succès, c'est d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme” Winston Churchill

Il permet de sortir de sa zone de confort, de dépasser ses peurs, d'affronter les obstacles et d'apprendre sans cesse en progressant.


Prenez le pari de rebondir sans crainte sur les échecs.

Tant pis s'ils se multiplient, car contrairement à ce que l'on imagine, l'échec est bon pour l'estime de soi




SOYEZ MOINS DUR ENVERS VOUS-MEME.

NOURRISSEZ SANS CESSE VOTRE ESTIME DE SOI & SES COMPOSANTES.


Si vous n'y arrivez pas seul(e), faites appel à un coach qui pourra vous mettre sur la voie.


Posts récents

Voir tout
bottom of page